Aller aux questions

La pratique de recevoir de l'argent en tant que pasteur et missionnaire a été faite par l'apôtre Paul. Alors que Paul vivait parfois de ce qu'il faisait en tant que faiseur de tentes pour ne pas alourdir l'église, il était très souvent soutenu par la générosité des églises. Il semble que tous les apôtres ont été soutenus de cette façon.

1 Corinthiens 9: 4-6 N'avons-nous pas le droit de vivre chez vous et de partager vos repas? N'avons-nous pas le droit d'amener une femme croyante avec nous, comme le font les autres apôtres et les frères du Seigneur, et comme le fait Pierre? Ou est-ce seulement Barnabas et moi qui devons travailler pour nous soutenir?

Dans ces versets, Paul défend son droit (et le droit de Barnabas) de recevoir de l'argent des églises pour leur travail. L'église a été mise en place pour que certains dirigeants puissent se concentrer sur la direction de l'église et ne pas avoir à poursuivre d'autres travaux pour gagner leur vie.

Payer vos pasteurs

Dans un autre endroit, Paul rend encore plus clair que les églises devraient payer ceux qui sont en leadership.

1 Timothy 5: 17-18 Les aînés qui font bien leur travail doivent être respectés et bien payés, en particulier ceux qui travaillent fort à la prédication et à l'enseignement. Car l'Écriture dit: "Tu ne dois pas museler un boeuf pour l'empêcher de manger comme il foule le grain." Et dans un autre endroit, "Ceux qui travaillent méritent leur salaire!"

Paul indique à l'église que les anciens (les chefs d'église, tels que les pasteurs) méritent le respect et l'argent. Les dirigeants sont rémunérés pour leur travail, tout comme les gens exercent d'autres types de travail. Paul soutient cette affirmation de l'Ancien Testament, plus précisément du Deutéronome 25: 4. Le bœuf mérite son «salaire», tout comme les ouvriers de l'église. La deuxième citation vient de Jésus et défend également le principe biblique, à savoir que le dessein de Dieu est que les ouvriers chrétiens soient payés pour leur travail.

Les pasteurs ne sont pas censés poursuivre la richesse

Beaucoup de gens aujourd'hui sont à juste titre dégoûtés par les pasteurs qui remplissent leurs poches au détriment de l'église et des membres de l'église. Ce n'était jamais le dessein de Dieu. En fait, Dieu prévient assez les pasteurs sur les dangers de l'argent.

Mais Paul a aussi quelques avertissements pour les dirigeants chrétiens quand il s'agit d'argent. Ils sont commandés de ne pas aimer l'argent (1 Timothy 3: 3, 8). Et, comme il met en garde tous les chrétiens, l'amour de l'argent est la racine de toutes sortes de maux (1 Timothy 6: 10). Le chef chrétien qui poursuit l'argent ne trouvera que du chagrin dans sa vie.

Alors que Paul défend les droits des pasteurs et autres travailleurs chrétiens à être payés, il veut aussi s'assurer qu'ils sont dignes de recevoir cette récompense. Ainsi, ceux qui sont cupides, aiment l'argent ou sont paresseux sont indignes de la direction de l'église. Ceux qui sont des travailleurs chrétiens payés devraient être comme le bœuf qui travaille et travaille, même dans des conditions difficiles, jusqu'à ce que le travail soit terminé.

Questions de discussion:

  1. Regardez la vidéo ensemble ou invitez quelqu'un à résumer le sujet.
  2. Quelle est votre réaction initiale à cette vidéo? Êtes-vous en désaccord avec tout cela? Qu'est-ce qui vous a sauté aux yeux?
  3. Pourquoi les gens ont-ils tendance à se méfier de payer des pasteurs, des prédicateurs et des dirigeants d'église?
  4. Comment les dirigeants de l'église ont-ils abusé du droit de recevoir de l'argent?
  5. Lire 1 Timothy 5: 17-18. Sur la base de ce critère, qu'est-ce qui semble être un salaire approprié pour un pasteur?
  6. Rédigez une action personnelle basée sur cette conversation.