Aller aux questions

Ceci fait partie de 3 dans la série Perplexing Parables. Trouvez ceci et d'autres sermons poursuiventGOD.org sur YouTube ici .

Beaucoup de situations surgissent dans la vie où Dieu semble injuste. Souvent, ce sentiment est déterminé par la façon dont nous pensons que Dieu devrait nous traiter. Ces attentes, lorsqu'elles ne sont pas accomplies, peuvent créer de la colère et du ressentiment envers Dieu. Jésus a dit une parabole dans Matthieu 20: 1-16 pour nous montrer que, en fait, Dieu est incroyablement généreux.

Nous ne comprendrons pas la générosité de Dieu tant que nous portons de fausses attentes à son égard. La parabole souligne trois erreurs dans notre vision de Dieu qui, si elles ne sont pas corrigées, mèneront sûrement à l'insatisfaction.

[Relatif: La générosité de Dieu pour vous]

Ne tenez pas Dieu aux promesses qu'il n'a jamais faites

Nous créons des attentes de Dieu basées sur ce que nous pensons qu'il devrait faire, plutôt que sur ce qu'il a dit. Les travailleurs embauchés tôt dans la journée pensaient que le propriétaire devait agir d'une certaine façon (v10). Quand il ne l'a pas fait, ils l'ont accusé d'être injuste (v13). Pourtant, ils ont obtenu tout ce que le propriétaire leur a promis (v14). De même, Dieu tient toujours ses promesses. Mais quand il ne fait pas ce que nous pensons devoir faire, nous le blâmons et le critiquons au lieu d'être reconnaissants pour tout ce qu'il a fait.

[Sur Youtube: 5 Choses que Dieu ne vous a jamais promis]

[Relatif: Dieu garde-t-il toujours ses promesses?]

Ne supposez pas que Dieu vous doit pour tout votre travail acharné

Dieu ne nous doit rien d'autre que son juste jugement pour notre péché. Au lieu de cela, il nous invite gracieusement en relation avec lui (ce que la Bible appelle «alliance»), dans lequel il promet de nous bénir. Tout ce que Dieu nous donne est le résultat de sa générosité. Mais nous supposons souvent que ce que nous recevons de Dieu est le résultat de notre dur travail ou de notre dignité. Cette approche «transactionnelle» suppose que Dieu nous est obligé à cause de ce que nous faisons pour lui. Comme les ouvriers embauchés tôt dans la journée (v11), quand Dieu ne nous donne pas ce que nous pensons qu'il nous doit, nous nous tournons contre lui.

[Relatif: Travaillez dur à ce que vous faites]

Ne vous plaignez pas de la façon dont Dieu bénit les autres

Dans sa générosité, Dieu aime bénir les gens au-delà de ce qu'ils méritent (v9). Pourtant, nous pensons que les gens devraient obtenir seulement ce qu'ils méritent. Donc, comme les travailleurs embauchés tôt dans la journée (v15), nous devenons égoïstement jaloux et nous nous plaignons quand nous voyons comment les autres sont bénis - surtout par rapport à nous-mêmes.

Comment répondez-vous quand Dieu ne fait pas ce que vous attendez? Comment réagissez-vous quand Dieu bénit les autres (apparemment) plus qu'il ne vous a béni? En réalité, Dieu n'est jamais injuste envers nous. Nous sommes réellement injustes envers Dieu quand nous le jugeons par nos attentes. Dieu a généreusement donné à chacun de nous beaucoup plus que ce que nous méritons. Qu'il pleuve ou qu'il fasse beau, nous avons toutes les raisons de célébrer sa bonté dans notre vie et celle des autres.

Questions de discussion:

  1. Regardez la vidéo ensemble ou invitez quelqu'un à résumer le sujet.
  2. Avez-vous déjà senti que Dieu est injuste, ou avez-vous connu quelqu'un d'autre obsédé par l'idée de l'équité de Dieu (ou son manque)? Qu'est-il arrivé?
  3. Quelles sont les fausses attentes de Dieu que vous avez autrefois tenues et qui ont changé?
  4. Lire les numéros 23: 19. Qu'est-ce que cela nous enseigne sur les promesses de Dieu? Et si quelque chose que l'on croit promis va différemment que ce à quoi nous nous attendons, que devrait-on retenir?
  5. Lire Matthew 20: 11-14. Est-ce que Dieu nous donne ce que nous méritons? expliquez pourquoi ou pourquoi pas.
  6. Lire Matthew 20: 15-16. Les Juifs de l'époque de Jésus croyaient que les promesses de Dieu n'étaient que pour eux. Qu'est-ce que Jésus enseigne ici à travers cette parabole?
  7. Rédigez une action personnelle basée sur cette conversation.

Outils du ministère