Aller aux questions

Mentorer et aider les autres dans leur quête de Dieu est l'une des choses les plus fondamentales que nous sommes appelés à faire en tant que chrétiens. La méthode FLEX est un processus en trois étapes pour le mentorat des autres en utilisant les ressources trouvées sur pursuGOD.org. Dans cette vidéo, Bryan et Kenzie expliquent comment utiliser la méthode FLEX avec des groupes d'étudiants.

[en relation: La méthode FLEX]

Quelle est la méthode FLEX?

L'étape 1 dans la méthode FLEX consiste à rechercher un sujet. Allez sur PoursuivreDIEU.org et choisissez une vidéo qui, selon vous, conviendrait le mieux à votre groupe d’étudiants. L'étape 2 consiste à en apprendre davantage sur le sujet. Envoyez le lien aux étudiants de votre groupe et demandez-leur de le regarder avant la prochaine réunion également. La dernière étape de la méthode FLEX consiste à explorer le sujet ensemble au cours d’un groupe d’étudiants. N'oubliez pas que certains n'ont peut-être pas eu l'occasion de regarder la vidéo avant la réunion. Il est donc utile de demander à quelqu'un de résumer la vidéo ou de regarder la vidéo ensemble avant de discuter.

Comment choisissez-vous un sujet?

Repensez dans votre vie à quand vous étiez l'âge des étudiants dans votre groupe. Quel est ce que vous auriez aimé savoir? Que faisiez-vous pendant cette période de votre vie? Répondez à ces questions et vous serez sur la bonne voie pour choisir un bon sujet. Il peut également être utile de s'asseoir avec votre groupe, de faire défiler le site Web et de recueillir leurs opinions sur ce qu'ils aimeraient discuter lors de la prochaine réunion. Parfois, le sujet peut devoir être changé lorsque les élèves amènent des amis qui ne sont pas chrétiens - parce qu'il pourrait être plus difficile d'approfondir la Bible et d'avoir des discussions significatives sur les Écritures.

Que faire si vous ne connaissez pas toutes les réponses?

Il est facile de faire pression sur vous pour avoir toutes les réponses à toutes les questions qui se posent au cours du groupe d’étudiants. Mais c'est bon de ne pas tout savoir. Si une question vous laisse perplexe, soyez honnête et admettez que vous ne le savez pas. Cela peut être le sujet de discussion pour la prochaine heure du groupe, vous donnant le temps d’étudier et de creuser plus profondément pour trouver des réponses.

Est-ce que le mentor choisit toujours le sujet?

Le mentor n'est pas toujours responsable de choisir le sujet. Lorsque vous dirigez un groupe, réfléchissez à ce qui bénéficierait le plus aux élèves. Une fois que vous avez établi un groupe, vous voudrez peut-être que certains des élèves commencent à diriger le groupe. En tant que mentor, le but ultime est de former d'autres mentors. Permettre à vos élèves de diriger leur donne l'habitude de démarrer leur propre groupe de mentors.

[en relation: Comment le mentorat fonctionne]

Il peut être difficile de trouver de bons sujets de discussion lorsque vous dirigez un groupe. La méthode FLEX aide les mentors à mener de puissantes discussions. L'utilisation de la méthode FLEX dans les groupes d'étudiants permet au mentor de diriger un groupe tout en engageant autant que possible les élèves. Et finalement, cela aide chaque étudiant à boucler son cercle.

[en relation: Comment exécuter un groupe de mentorat étudiant

Questions de discussion:

  1. Regardez la vidéo ensemble ou invitez quelqu'un à résumer le sujet.
  2. Quelle est votre réaction initiale à cette vidéo? Êtes-vous en désaccord avec tout cela? Qu'est-ce qui vous a sauté aux yeux?
  3. Pourquoi pensez-vous qu'il est important de penser à l'âge du groupe lorsque vous choisissez un sujet de discussion?
  4. Quel conseil as-tu trouvé dans la vidéo sur la direction d'un groupe? Pourquoi?
  5. De quelle manière pensez-vous que la méthode FLEX peut aider votre groupe d'étudiants?
  6. Décrivez comment vous pouvez inclure l'un des conseils sur la méthode FLEX dans votre prochain groupe d'étudiants.
  7. Comment pensez-vous que les étudiants de votre groupe approcheraient étant donné le leadership des discussions de groupe?
  8. Rédigez une action personnelle basée sur cette conversation.

Outils du ministère