Aller aux questions

Le chrétien moyen donne beaucoup moins qu'une dîme (10% de son revenu). Certains pensent que la solution à cela est de simplement marteler le concept grâce à davantage de prédications sur la dîme. Pourtant, les gens résistent et restent bien en dessous de la marque 10%. Certaines personnes diront qu'elles sont des «donneurs de grâce», ce qui signifie que, puisqu'elles ont été sauvées par grâce, elles ne sont plus soumises à la loi biblique de la dîme. Il est important de se rappeler qu'en tant que chrétiens, nous avons l'incroyable privilège d'avoir l'Esprit de Dieu dans nos vies, nous avons expérimenté l'œuvre rédemptrice du Christ et, en tant que chrétiens américains, nous vivons dans le pays le plus prospère du monde. Ce genre de grâce pourrait motiver un croyant à céder plus que 10%, pas à ce que ce soit le cadeau maximum.

Malheureusement, certaines personnes utilisent l'excuse du «don de grâce» pour se dispenser de donner complètement. Si donner signifie que vous ne donnez pratiquement rien, il semble que la grâce ne signifie pratiquement rien pour vous. La loi de l'Ancien Testament obligeait les gens à donner de multiples façons et finissait par donner beaucoup plus que 10% de leurs revenus. Comment pouvons-nous maintenant dire que, parce que nous sommes sous la grâce, nous devrions en faire beaucoup moins? En étudiant les modèles de don des églises du Nouveau Testament, il est clair que leur don ne s'est pas arrêté à une dîme 10%. En véritable "don de grâce", une dîme doit être considérée comme une roue d'entraînement. C'est juste là pour que le peuple de Dieu commence. L’Américain moyen devrait donner tellement plus que 10% qu’il n’a jamais à revenir sur ce chiffre.

Questions de discussion:

  1. Regardez la vidéo ensemble ou invitez quelqu'un à résumer le sujet.
  2. Quelle est votre réaction initiale à cette vidéo? Êtes-vous en désaccord avec tout cela? Qu'est-ce qui vous a sauté aux yeux?
  3. Pensez-vous que Dieu se soucie de combien d'argent les gens donnent à l'église ou aux organisations caritatives? Après avoir répondu, lisez Philippians 4: 18 et 2 Corinthians 9: 7 et partagez vos impressions.
  4. Comment le montant qu'une personne donne se rapporte-t-il à son salut?
  5. Lisez 2 Corinthians 9: 15 Que démontrent vos dons au sujet de votre gratitude pour ce que Dieu a fait dans votre vie?
  6. Lire I Corinthians 16: 1-3. Que remarquez-vous à propos de ces versets?
  7. Lire 2 Cor. 8: 1-4 Quelles attitudes voyez-vous chez ces croyants, quelle était leur situation financière et quelle était leur motivation à donner?
  8. Parlez de certaines des raisons pour lesquelles il vous est difficile de donner à Dieu. Y a-t-il des changements que vous voudriez faire?
  9. Rédigez une action personnelle basée sur cette conversation.